Pourquoi, comment ?

Le compostage est un processus naturel de transformation de la matière organique en présence d’eau et d’oxygène, par le biais de bactéries, champignons et autres organismes décomposeurs. En compostant, nous reproduisons ce qui se passe dans la nature, dans nos forêts.

Les biodéchets regroupent les déchets de cuisine (épluchures, restes de repas, marc de café, croûtes de fromage …) et les déchets de jardin (tontes, feuilles mortes, branches …)

Pourquoi composter ?

Nos poubelles de déchets résiduels sont en moyenne composées à 35% de biodéchets :

  • 19 kg/hab/an de gaspillage alimentaire (dont 12 kg de produits non consommés sous emballage)
  • 24 kg/hab/an de déchets alimentaires
  • 10 kg/hab/an de déchets de jardin
  • 34 kg/hab/an d’éléments fins organiques

Ces biodéchets composés à 80% d’eau sont incinérés, alors qu’ils peuvent être valorisés en vue d’un retour au sol (compostage) ou pour la production de biogaz (méthanisation).

Les bénéfices du compostage : environnementaux, économiques et sociaux

  • Prendre conscience de la quantité de déchets générés et réduire ses déchets résiduels
  • Réduire les émissions de CO2 liées à la collecte et au traitement des déchets
  • Améliorer la fertilité des sols, fabriquer son propre amendement pour enrichir sa terre : plus besoin d’engrais ou de terreau !
  • Renforcer le lien social : sur les plates-formes de compostage collectif mais aussi en compostage individuel en s’échangeant les bonnes pratiques, en se prêtant du matériel, en proposant de la matière brune (feuilles mortes, broyat, branchages) à ses voisins …

Comment composter ?

En bac individuel, en bacs partagés, en tas : plusieurs solutions s’offrent à vous !
Dans tous les cas, il est important de respecter les 3 règles d’or :

  • des déchets variés et fragmentés
  • de l’eau
  • de l’air

Le SMETOM propose à la vente des composteurs en bois (de 48€ à 78€ selon le modèle) ainsi que des lombricomposteurs (20€).

Le compostage en vidéo